Notre intention est de changer le monde grâce au développement socio-émotionnel.

50-50 SEL Solutions est une organisation qui propose des solutions en vue du développement socio-émotionnel. Et son nom révèle sa raison d’être : nous croyons que d’ici à 2050 plus de 50% de la population mondiale devra avoir accès aux méthodes de développement socio-émotionnel.

Cela ne sera possible qu’avec l’expérience et la souplesse d’un réseau de relais qui participent à la conception, à la mise en place et à l’évaluation de l’impact des actions socio-éducatives.

Notre objectif est que d'ici à l'an 2050 au moins 50% de la population mondiale ait été en contact avec la SEL (Social Emotional Learning).

Une étude réalisée par l’UNESCO et dirigée par le sociologue chilien Juan Casassus dans 14 pays d’Amérique latine, sur 54 000 élèves, a prouvé que l’éducation émotionnelle est le paramètre le plus important pour que les élèves apprennent davantage et mieux. On y vérifie que les performances des élèves s’améliorent de 36% sur la moyenne en Langue et 46% en Mathématiques.

Richard D. Roberts, docteur en philosophie et psychologie, affirme que la probabilité, pour l’étudiant ayant reçu une éducation émotionnelle, de pratiquer un acte de délinquance diminue considérablement, les performances scolaires s’améliorent et le taux d’évasion scolaire se réduit. En empêchant les jeunes d’abandonner l’école et d’entrer dans la délinquance, nous créons des citoyens sains, productifs et créatifs.

D’après Mark Greenberg, psychologue et professeur en développement humain, le succès scolaire de l’élève se construit à partir de la formation d’un climat émotionnel favorable à l’école où se pratique la coopération et des relations amicales.

Amélioration de la moyenne générale des élèves

  • 36 %
    en Langue
  • 46 %
    en Mathématiques
  • L'alignement stratégique renforce l'initiative de 50-50 SEL Solutions qui recherche une action globale

    • ONU

      Nous sommes déterminés à promouvoir des sociétés pacifiques, justes et intégrantes qui soient libérées de la peur et de la violence.

    • UNESCO

      Le Manifeste 2000 pour une Culture de Paix et Non-Violence a été écrit dans le but créer le sens de la responsabilité personnelle par rapport à l’Humanité.

    • WHO

      Des programmes de prévention du harcèlement scolaire peuvent inclure des mesures visant à gérer la colère, un entrainement aux aptitudes interpersonnelles et à l’affirmation de soi, pour les enfants concernés.

    • OCDE

      La capacité d’atteindre ses objectifs, de travailler en groupe avec efficacité et de gérer ses émotions sera essentielle pour affronter les défis du XXIe siècle.

    • OIT

      Agence multilatérale de l’Organisation des Nations Unies, spécialisée dans les questions du travail, en particulier concernant le respect des normes

    Le Programme

    Le programme a pour but de permettre des processus pédagogiques à partir d’études et de théories déjà réalisées en rendant le sujet simple et compréhensible. Matériel Pédagogique, Formation d’éducateurs, Accompagnement pédagogique, Formation continue et Orientation sur l’évaluation des résultats sont mis à la disposition des partenaires.

    FORMATIONet SUIVI

    FORMATION et SUIVI

    Formation des Éducateurs
    Formation Continue
    Accompagnement pédagogique
    Orientation pour l'évaluation des résultats
    Matérielpédagogique

    Matériel pédagogique

    Éducation dans la petite enfance
    Éducation dans le primaire
    Jeunes et adultes

    Inspirations

    • Edgard Morin

      Anthropologue, sociologue et philosophe français.

      La compréhension mutuelle entre humains, aussi bien proches qu’étrangers, est désormais vitale pour que les relations humaines sortent de leur état barbare d’incompréhension. D’où la nécessité d’étudier l’incompréhension, dans ses racines, ses modalités et ses effets. Une telle étude est d’autant plus nécessaire qu’elle porterait, non sur les symptômes, mais sur les racines des racismes, xénophobies, mépris. Elle constituerait en même temps une des bases les plus sûres de l’éducation pour la paix, à laquelle nous sommes liés par essence et vocation.


      La communication triomphe, la planète est traversée par des réseaux, fax, téléphones portables, modems, Internet. Et pourtant, l’incompréhension demeure générale. Il y a certes de grands et multiples progrès de la compréhension, mais les progrès de l’incompréhension semblent encore plus grands. Le problème de la compréhension est devenu crucial pour les humains. À ce titre, elle doit être une des finalités de l’éducation du futur.”

    • Richard Davidson

      Chercheur en neurosciences de l’Université du Wisconsin- Madison.

      “… En vérité, les circuits du cerveau émotionnel sont fréquemment superposés à celui du cerveau rationnel et pensant. Je crois que le message que nous pouvons en tirer est bien fort : les émotions travaillent de forme intégrée avec la cognition, permettant ainsi que nous trouvions notre voie dans le monde des relations, du travail et de la croissance spirituelle. Quand les émotions positives nous donnent de l’énergie, nous parvenons à nous concentrer davantage sur un nouvel emploi ou une nouvelle école, à élargir notre pensée afin d’intégrer de forme créative diverses informations, à rester intéressé et persévérant sur une tâche. Dans ces cas-là, les émotions ne sont pas des éléments qui nous interrompent ou nous perturbent, comme les psychologues des années 1970 le croyaient. Au contraire, elles facilitent notre vie.

      Un sentiment imprègne pratiquement tout ce que nous faisons… Il n’y a pas de frontière claire entre les émotions et d’autres processus mentaux : ils se confondent les uns aux autres… ”.

    • Daniel Goleman

      Psychologue, auteur du livre L’intelligence émotionnelle.

      “Dans le monde actuel, il ne suffit pas d’être intelligent, malin et préparé à la compétition. Il faut avoir du calme et de l’empathie, et résister aux frustrations pour arriver à bien vivre en amour, être heureux en famille et vaincre sur le marché du travail.”

    • Yuval Noah Harari

      Auteur du best-seller international Sapiens: Une brève histoire de l’humanité ainsi que de Homo Deus: Une brève histoire de l’avenir. Son dernier lancement est: 21 leçons pour le XXIe siècle.

      “… Un bébé qui naît aujourd’hui aura trente ans vers 2050… que devrions-nous enseigner à ce bébé qui pourrait l’aider à survivre, à progresser… trouver du travail, comprendre ce qui se passe autour de lui ?… Le plus important de tout sera son habileté à gérer les changements, apprendre de nouvelles choses et garder son équilibre mental face à des situations qui ne lui sont pas familières.”

    • J. Krishnamurti

      Philosophe, écrivain et éducateur indien

      “L’éducation moderne a abouti à un fiasco complet, car elle a exagéré l’importance de la technique. En lui donnant trop de valeur, nous avons détruit l’homme. En développant des capacités et l’efficacité sans la

      Compréhension de la vie, sans une perception totale des flux de l’esprit et du désir, nous devenons de plus en plus cruels, au point de déclencher des guerres et de mettre en danger notre sécurité physique.

      La culture exclusive de la technique a produit des scientifiques, des mathématiciens, constructeurs de ponts et conquérants de l’espace. Ces hommes sont-ils à même de comprendre le processus de la vie dans son ensemble ? Ces spécialistes sont-ils capables d’expérimenter la vie comme un tout ? Seulement s’ils cessent de n’être que des spécialistes.”

    • Rafael Bisquerra

      Docteur en sciences de l’éducation et diplômé en psychologie.  Directeur du programme du Master en Inteligence émotionnelle.

      “L’éducation émotionnelle vise à développer les compétences émotionnelles et le bien-être. Il repose sur le principe selon lequel le bien-être est l’un des objectifs fondamentaux de la vie personnelle et sociale. Le bonheur est souvent recherché par des chemins erronés pouvant conduire à des comportements à risque tels que la consommation de drogue. L’éducation scientifique au bien-être doit être considérée comme essentielle au développement intégral des élèves.”

    Articles

    Fondements de l’apprentissage socio-émotionnel L’homme résume en lui une toile de contradictions Pascal Introduction La société a déjà vécu l’utopie de créer une langue unifiant les peuples, d’entonner une mélodie mondiale. Le rêve de la coopération collective semblait être proche de se réaliser avec l’arrivée d’Internet, réduisant les distances et rendant horizontales les relations humaines, […]

    Teresa – La violence de nos jours est-elle plus forte que celle d’hier ? João Roberto – La planète est traversée de réseaux de communication. Télévision, téléphones portables et internet nous inondent d’informations, en particulier d’incitations sensationnalistes à la violence, devenue la matière  première essentielle des médias. Nous sommes soumis à la condition de spectateurs de […]

    « La violence vient de la peur, la peur vient de l’incompréhension, l’incompréhension vient de l’ignorance… et nous combattons l’ignorance par l’éducation ». (Leah Wells) L’égoïsme, l’intolérance, la méfiance, le désir de faire en sorte que notre action bénéficie à nos propres intérêts, fusse au détriment d’autrui – en deux mots, l’ignorance généralisée – créent […]

    À propos du programme

    Social Emotional
    Learning
    Solutions

    SOLUCIONES EN
    DESARROLLO
    SOCIOEMOCIONAL

    Solutions pour
    l’apprentissage
    socio-émotionnel

    Sociaal-Emotionele
    Werkvormen

    Handreichungen Zur
    Sozial-Emotionalen
    Kompetenzbildung